Les plantes bio-indicatrices dans le magazine Les 4 Saisons

Le magazine Les 4 Saisons fête ses 40 ans au service du jardinage biologique et des alternatives.

Jardin, biodiversité, écologie, habitat naturel, alternatives sont traités tous les 2 mois, dans une revue joliment illustrée.

Sol, un nouvel horizon, un dossier avec plusieurs spécialistes dont Marc-André Selosse et Gérard Ducerf. Le premier parle de la vie du sol et des symbioses, le deuxième parle des plantes qui poussent sur le sol et qui témoignent de l’état de celui-ci.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez plus d’espèces indicatrices dans l’Encyclopédie des plantes bio-indicatrices en 3 volumes.

Réalisez des diagnostics de sol avec le Fascicule des conditions de levée de dormance

Identifiez les plantes avec la Flore Photo.

Les plantes bio-indicatrices 23-24 mars 2020 dans la Nièvre 58

Deux jours de formation pour comprendre et mettre en pratique le diagnostic des sols par les plantes bio-indicatrices.

La Chambre d’agriculture de la Nièvre organise deux journées à destination de tout public, agriculteur ou non.

Le programme détaillé

Gratuit pour les agriculteurs. Pour les personnes qui ne sont pas agriculteurs, renseignements et tarif auprès de Noémie Sansoit Tél:0786730837
Mail : noemie.sansoit@nievre.chambagri.fr

Inscription obligatoire avant le 11 mars 2020

Bulletin d’inscription

 

Diagnostic de sol par les plantes bio-indicatrices en Corse et en Haute-Savoie

Gérard Ducerf co-animera deux stages Diagnostic de sol par les plantes bio-indicatrices avec Rémi Geneston, du 25 au 29 mai en Corse et du 17 au 21 août en Haute-Savoie.
25 au 29 mai 2020 : Corse, au Jardin Botanique Fruitier d’Avapessa
 
17 au 21 août 2020 : Haute-Savoie, à l’Etabli de Massongy (74) entre Thonon-les-Bains et la frontière suisse
 
Pour les détails des 2 stages et vous inscrire, contactez Rémi Geneston : https://abf-biosphere.com/event/diagnostic-de-sol-par-les-plantes-bio-indicatrice
Pour comprendre le principe des plantes bio-indicatrices et mettre en pratique les diagnostics de sol, retrouvez L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices et le Fascicule des conditions de levée de dormance sur https://promonature.com/
 

Formation du 14 au 18 septembre 2020 avec Gérard Ducerf (48)

Cette formation permet de comprendre le principe des plantes bio-indicatrices et d’analyser l’état de son sol grâce aux plantes qui poussent spontanément sur un terrain.

img grp 800 600

Cela permet d’avoir un autre regard sur le devenir de son sol et d’apporter des réponses concrètes pour rapporter de la vie microbienne et aérobie, indispensable à la bonne santé des cultures et des élevages.

Les différentes étapes nécessaires à l’établissement d’un diagnostic de sol seront étudiées sur des milieux variés.

Il est nécessaire d’avoir des bases en botanique pour suivre cette formation (biologie de base, identification des principales espèces végétales).

Inscription : 750 euros pour le stage. Hébergement et nourriture à votre charge.

Plaquette d’information ici

Lieu : Ste Croix Vallée Française 48110

Nous contacter pour la prise en charge par Vivea ou autres organismes professionnels.

Hébergements :

L’office du tourisme des Cévennes au Mont-Lozère dispose d’une antenne à Sainte-Croix-Vallée-Française. Vous y trouverez toutes les informations touristiques relatives à la vie de la vallée et un point wi-fi.

Pour vous loger pendant votre stage, voici la liste des hébergements partenaires de la Plante Diffuse :

CHEZ M. J. ROUX • 04 66 44 75 03 • centre village, Sainte-Croix-VF • 1 km du lieu de stage

CHEZ CLAIRE MOUCOT • 04 66 44 70 01 • Sainte-Croix-VF • Une salle de bain, pièce commune et kitchenette partagés entre les locataires • 25 € la nuit pour 1 personne, 30 € pour 2 • 5 min en voiture du lieu du stage

CHAMBRES CHEZ L’HABITANT MAS ROUVEYROLLE • 06 48 82 53 64 • Gabriac • chambre double et chambre familiale (4 à 6 personnes), salle de bain partagée, table d’hôte, coin cuisine à disposition dans une demeure typiquement cévenole • rouveyrolle.wixsite.com/rouv 
• à 7 min du lieu du stage

CHAMBRE D’HÔTE CLAIRE-LISE PLAGNE • 04 66 45 91 00 • Saint-Martin-de-Lansuscle • à 7 km du lieu du stage

Fête de l’arbre et des fruits d’Antan 23 et 24 novembre 2019

Le Conservatoire Régional Végétal d’ Aquitaine organise sa 24 ème fête.

Le Conservatoire est né il y a 40 ans avec les premières prospections de variétés locales en Aquitaine. La Fête de l’Arbre, manifestation annuelle pleine de convivialité, regroupe plus de 160 bénévoles et l’ensemble du personnel autour du fruit local, sa diversité, son histoire…

Un lieu et un moment pour découvrir une grande variété de fruits mais aussi des races animales anciennes. Des conseils et des produits vous seront proposés, des animations (sculpture sur bois, tourneur, vannerie, pressage, distillerie…), des conférences et de nombreux stands vous permettront de passer deux journées festives et instructives.

Retrouvez le programme ici.

Entrée gratuite, parking à proximité.
Conservatoire Régional d’Aquitaine
Domaine de Barolle – 47130 Montesquieu

Formation Diagnostic de sol à la Ferme des Clos (78) du 1er au 3 octobre 2019

Gérard Ducerf anime une formation de 3 jours pour découvrir le diagnostic de sol par les plantes bio-indicatrices. Théorie et pratique alterneront pour comprendre la méthode.
 
360 euros pour les 3 jours. Hébergement possible.
Inscriptions auprès de la Ferme des Clos – Bonnelles (78)
johann@fermedesclos.com
 
Retrouvez les livres de Gérard Ducerf sur la boutique Promonature.

Le Domaine du Rayol fête ses 30 ans, les 5 et 6 octobre 2019

Les 30 ans d’un Jardin en mouvement, Gondwana, une fête des plantes méditerranéennes, au Domaine du Rayol.

Cet événement est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de jardin, tant pour la qualité des pépiniéristes et exposants présents que pour la programmation culturelle et festive renouvelée chaque année autour d’un thème différent, cette année, les 30 ans d’un jardin en mouvement.

Autour de ce thème, seront notamment programmées des conférences et une table ronde avec les personnalités ayant œuvré à l’acquisition du site et à la création du Jardin, dont, bien sûr, Gilles Clément.

C’est également à l’occasion de Gondwana que paraîtra un très bel ouvrage aux éditions Actes Sud : « Le Domaine du Rayol, Oser les Méditerranées », écrit par Jean-Philippe Grillet et Gilles Clément. Jean-Philippe Grillet était le délégué du Conservatoire du littoral lorsque celui-ci acquit le Domaine du Rayol en 1989. Ce fut lui qui, le premier, invita Gilles Clément pour imaginer ce qui allait devenir Le Jardin des Méditerranées. Tous deux seront présents pour une séance de dédicaces à la Librairie des Jardiniers, au côté d’autres scientifiques, historiens ou artistes, parmi lesquels Francis Hallé, auteur d’une centaine de planches botaniques et paysagères réalisées en partie au Domaine du Rayol et rassemblées dans « Plantes des Méditerranées » (Muséo Editions).

Et c’est au cœur du Jardin que des pépiniéristes spécialisés proposeront à la vente leurs plus beaux spécimens de plantes méditerranéennes : arbustes et vivaces méditerranéens, cactées et succulentes, plantes aquatiques, plantes grimpantes, fruitiers, bulbes, aromates, etc.

Durant tout le week-end, seront également proposés : des stands outils, déco, senteurs et saveurs, des causeries sous l’eucalyptus, des conseils de jardinage, des ateliers tout public, des visites guidées du Jardin, une exposition photographique retraçant l’histoire du Domaine du Rayol, une pièce de théâtre… Restauration proposée sur place au Café des Jardiniers.

De 9h30 à 18h30 sans interruption

Domaine du Rayol
Avenue des Belges
83820 RAYOL-CANADEL-SUR-MER

 

Gilles Clément parle de la Flore Photo

Dans l’émission Remède à la mélancolie sur France Inter, Gilles Clément parle de la Flore photo de Gérard Ducerf, qu’il a rencontré lors de la soirée « Passion botanique, une conversation avec la planète » à la Société d’Encouragement pour l’Industrie nationale.

Gilles Clément : « Une plante qui a un nom et qu’on appelait avant mauvaise herbe, elle existe, elle prend un rôle complètement différent… »

Retrouvez l’émission de ce paysagiste novateur qui a mis en avant le jardin en mouvement.
Au lieu de cantonner les plantes dans un lieu précis afin d’organiser une création, le jardinier peut et doit, selon Gilles Clément, faire plus confiance à la nature et accepter de lui laisser le « champ libre » ; les plantes pour partie à la suite du hasard des chutes de graines et pour partie selon les préférences pédologiques et phytosociologiques : les conditions de levée de dormance, pourront ainsi trouver les lieux qui leur conviennent le mieux .