Category Archives: Actualité

Déterminez facilement les plantes à l’aide de photos.

Pour identifier une plante il faut savoir à quelle famille elle appartient avant de déterminer le genre pour enfin connaître l’espèce que l’on a devant soi. Un vrai parcours du combattant !

Certains livres photos proposent d’identifier 1000 à 2000 espèces à partir des critères morphologiques mais l’ensemble des espèces n’est jamais représenté et on se trouve rapidement bloqué.

La FLORE PHOTO vous permet d’identifier de façon simple et visuelle l’intégralité des familles et des genres de la flore française.

Des catégories évidentes permettent de faire les premiers choix (fougères, arbres, plantes aquatiques, plantes parasites…) car avant de savoir ce que c’est, il faut éliminer ce que ça n’est pas. Il ne sert à rien de chercher à déterminer un pissenlit au milieu des arbres et arbustes par exemple. En éliminant peu à peu les catégories qui ne nous concernent pas, on avance vers des choix plus spécifiques : structure de la plante, types de fleur, nombre de pétales, etc. Il est possible d’aller directement à un choix pertinent : fougères, 5 pétales…

Le cheminement dans la clé permet ainsi de se former à la botanique en découvrant peu à peu les termes et la biologie végétale. Ceux-ci sont aussi présentés en introduction dans un Petit cours de botanique illustré qui vous conduira de l’apparition des végétaux sur Terre aux plantes les plus évoluées comme les Orchidées ou les Astéracées.

Les photos sont le moyen prioritaire pour observer le port, la morphologie et les détails des végétaux. Un texte accompagne et souligne les critères déterminants pour différencier les plantes.

Une véritable encyclopédie photo des familles et des genres de la flore française présente ceux-ci selon la classification de l’APGIII, classification officielle actuelle, basée sur la phylogénétique. Les noms des familles et des genres des nomenclatures précédentes sont toujours présents dans les fiches afin de vous aider à vous repérer dans les ouvrages plus anciens et dans ce que vous connaissez déjà. Dans les trois grands groupes (Cryptogames, Gymnospermes, Angiospermes) les familles sont classées par ordre alphabétique afin de pouvoir y  accéder directement si vous avez déjà ces bases.

Souscrivez maintenant pour recevoir LA FLORE PHOTO dès sa sortie au deuxième semestre 2018.

Parlez-en autour de vous pour nous aider à réaliser ce travail titanesque ! Merci de votre soutien.

 

Botanique gourmande avril et mai 2017

5 jours pour découvrir le plaisir de la botanique allié aux plaisirs gustatifs !

Du 15 au 19 avril et du 24 au 28 mai 2017.

Stage botanique promonature Marie-Aline QueffurusMarie-Aline saura vous guider dans la reconnaissance des plantes et dans la préparation de plats salés ou sucrés. Elle vous racontera la vie des plantes, leur rôle dans l’écosystème, leurs usages alimentaires ou médicinaux..

Formes, couleurs, saveurs, textures, seront au rendez-vous de vos 5 sens pour vous emmener au coeur des fleurs sauvages,  un voyage dont vous ne reviendrez pas indemne ! vos papilles se souviendront longtemps de ces recettes partagées au retour des ballades. Un régal à consommer sans modération, mais dans le respect de l’environnement.

cardamine-pratensis-dsc_4260Au fil de balades dans le Bourbonnais, entre l’Allier et la forêt de Tronçais,

lamium-purpureum-dsc_2980   le bocage vous livrera quelques-uns de ces secrets.

Deux stages pour découvrir les espèces du stade rosette au stade plante en fleur ou en graine pour certaines, deux moments pour  s’initier à la botanique gourmande ou approfondir ses connaissances.

325 euros  les 5 jours de formation. Hébergement et nourriture à la charge du stagiaire.

Pour la prise en charge par un organisme financeur, nous contacter (750 euros les 5 jours). 

Contact : Marie-Aline Queffurus  06 81 82 59 60 ou Françoise Martinez 03 85 59 24 51

Hébergements et infos locales : http://www.mairie-buxiereslesmines.fr/spip.php?article10

Stage professionnel Diagnostic de sol par les plantes bio-indicatrices avec Gérard Ducerf septembre 2017

Stage professionnel : les plantes bio-indicatrices avec Gérard Ducerf du 04 au 08 septembre 2017 dans le Jura

auteur de l’Encyclopédie des plantes bio-indicatrices

et co-auteur de Récolter les jeunes pousses des plantes sauvages comestibles,

il animera un stage à destination des professionnels pour apprendre à réaliser
des diagnostics de sols par les plantes bio-indicatrices.

Gérard Ducerf stage botanique professionnelle

Du 04 au 08 septembre 2017, stage pro  750 €

Prise en charge par la formation professionnelle (Nous contacter)

Pour vous inscrire envoyez vos coordonnées avec un chèque de 750 euros. Il sera encaissé au moment du stage.

 

Tarif du stage : 750 euros sans l’hébergement

plaquette stage pdf

Le stage aura lieu dans le Jura aux Hôpitaux-Neufs (25), au Gite de la Champagne.

Possibilité de loger sur place et de prendre les repas. Réservation pour l’hébergement auprès de Mme Delcey Christine 06 89 22 30 14
christinedelmou@gmail.com

 

Une émission télé sur les plantes bio-indicatrices

Prioriterre, un émission de France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur présente les plantes bio-indicatrices, terme mis en avant par Gérard Ducerf , ancien paysan, botaniste, devenu formateur auprès des agriculteurs pour les accompagner dans une démarche constructive d’observation des plantes spontanées pour faire des diagnostics de sols et comprendre l’évolution de ceux-ci.

 

Les plantes ne poussent pas par hasard, elles se développent lorsque les conditions nécessaires à la levée de dormance de leurs graines sont réunies : sol compacté pour les plantains, sol en excès de matière organique pour le pissenlit, etc.

Les plantes indiquent la vie et le stade où en est le sol et surtout vers quoi il va évoluer. Si il y a beaucoup de plantes forestières, c’est qu’il y a beaucoup de matière organique archaïque (paille, bois de taille, etc), il faut donc apporter de petites quantités de compost animal bien mûr pour rééquilibrer le complexe argilo-humique.

En fait l’analyse de sol par les plantes bio-indicatrices permet de faire évoluer ses pratiques et de limiter les intrants.

L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices, alimentaires et médicinales, guide de diagnostic des sols bio-indicatrice-compElle comporte trois volumes qui permettent de comprendre le principe de la méthode et de déterminer plus de 750 espèces de plantes . Chaque espèce est décrite et illustrée par de nombreuses photos ; les caractères indicateurs, les usages alimentaires et médicinaux sont présentés.

presentation fiche bio indicatrice JPEG 800 600

Qu’on soit amoureux de nature ou professionnel, cet ouvrage est un vrai régal !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prioriterre

Le pavot et l’abeille

C’est la pleine saison du pavot dans le jardin. Les fleurs s’épanouissent chaque jour.     Papaver somniferum DSC_4322

Les abeilles et autres insectes profitent pleinement de la floraison des Pavots. Ils viennent chercher du pollen pour nourrir le couvain et on les voit voler d’une fleur à l’autre et se dépêcher de remplir les brosses sur les pattes.

Il s’agit ici de Papaver somniferum, le pavot dont la résine de la capsule donne de l’opium, réservé à l’usage médical. La morphine qui en en est tirée a permis à partir de la fin du XIX ème siècle de soigner la douleur des blessés.

Papaver somniferum DSC_4324Les rosettes et jeunes feuilles s’ajoutent dans les salades ainsi que les fleurs pour décorer.

Les graines peuvent être récoltées quand les capsules sont mûres et qu’elles s’ouvrent par plusieurs trous au sommet : pencher les capsules au-dessus d’un sac en papier ou couper les capsules sans les secouer car sinon les graines seront semées dans le jardin et vous ne pourrez pas les utiliser dans les gâteaux et pains où elles sont délicieuses. L’huile d’Oeillette est issue des graines de Pavot.

Papaver somniferum DSC_4325N’hésitez pas à l’inviter dans votre jardin. Il  lui faut 2 mois et demi pour fleurir et encore un mois pour que les graines arrivent à maturité, donc il faut trouver un endroit dont vous n’avez pas besoin pour semer des légumes.

Botanique gourmande avril et mai 2017

5 Jours pour découvrir le plaisir de la botanique allié aux plaisirs gustatifs !

Stage botanique promonature Marie-Aline QueffurusMarie-Aline saura vous guider dans la reconnaissance des plantes et dans la préparation de plats salés ou sucrés. Elle vous racontera la vie des plantes, leur rôle dans l’écosystème, leurs usages alimentaires ou médicinaux..

Formes, couleurs, saveurs, textures, seront au rendez-vous de vos 5 sens pour vous emmener au coeur des fleurs sauvages,  un voyage dont vous ne reviendrez pas indemne ! vos papilles se souviendront longtemps de ces recettes partagées au retour des ballades. Un régal à consommer sans modération, mais dans le respect de l’environnement.

Crataegus oxyacanthoides Crataegus oxyacanthoides Aubépine épineuse

Au fil de balades dans le Bourbonnais, entre l’Allier et la forêt de Tronçais,

le bocage vous livrera quelques-uns de ces secrets.

 

Deux stages pour découvrir les espèces du stade rosette au stade plante en fleur ou en graines pour certaines, deux moments pour  s’initier à la botanique gourmande ou approfondir ses connaissances.

325 euros  les 5 jours de formation. Hébergement et nourriture à la charge du stagiaire.

Contact : Marie-Aline Queffurus  06 81 82 59 60 ou Françoise Martinez 03 85 59 24 51

Hébergements et infos locales : http://www.mairie-buxiereslesmines.fr/spip.php?article10

 

Le cœur des arbres

Souvenir d’une balade dans la campagne.

Les arbres résistent aux agressions humaines en cicatrisant leurs blessures.

arbre cicatrice 2 Ils survivent tant que la sève peut circuler sous l’écorce.arbre abimé 1 arbre abimé 2

arbre cicatrice 4Et leurs cœurs doivent nous inviter à faire attention aux autres, arbre cicatrice11

à essayer de ne pas les blesser !arbre cicatrice 5

Les plantes, le sol, la joie dans la cuisine et la détoxification, séminaire du 9 au 12 juin 2016

Du 9 au 12 juin 2016, un séminaire alternatif sur PLANTES, SOLS ET DETOXIFICATION, avec la participation de Gérard DUCERF, botaniste, Claire LAURANT, ethnologue, Dr SERALINI et Dr SPIROUX DE VENDOMOIS.

Zinnia elegans DSC_5390Visite commentée d’un jardin de Mazet classé jardin remarquable avec ses 400 plantes médicinales à admirer.

Le Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique, le CRIIGEN organise un séminaire de 4 jours dans les Cévennes : « Les plantes, le sol, la joie dans la cuisine et la détoxification »

Repas biologiques avec le chef  Christophe Douzelet au Mas de Rivet, Barjac

Vendredi 10 juin :

Gérard Ducerf : Les plantes et les sols, la richesse est dans le pré des relations ancestrales.

Claire Laurant : Les plantes du continent américain et d’ailleurs : bases et découvertes.

Claire Laurant est une grande spécialiste d’ethnomédecine, ethnobotanique, phytothérapie, impliquée dans les vertus des tisanes et les soins par les plantes.botanique gourmande

Chef Jérôme Douzelet : Plaisirs cuisinés ou poisons cachés ? Les principes d’une alimentation joyeuse et respectueuse de l’environnement, une autre manière de se détoxifier : les plantes, les épices, les arômes, le goût, la texture, les couleurs, les parfums, les températures… et comment se méfier des poisons cachés. Sa vision de l’histoire de la cuisine.

Dialogue avec Gilles-Eric Séralini sur leur livre (Ed. Actes Sud). Les résidus de pétrole cachés dans l’alimentation. Le concept des OGM à pesticides.

Débat avec les participants.

Pr Gilles-Eric Séralini Les pollutions, et les preuves de la detoxification cellulaire par les plantes.

Les résidus de pétrole cachés dans l’alimentation. Le concept des OGM à pesticides.

Dr Joël Spiroux de Vendômois : Une vision intégrative de l’écomédecine de l’Asie à l’Europe, de l’antiquité à nos jours.

Samedi 11 juin : Visite commentée du Jardin de Mazet, par Claire Laurant, en dialogue avec Gérard Ducerf. Le domaine de Mazet, 10 ha d’exploitation de plantes médicinales, immense Jardin de Simples, a ouvert ses allées à la visite au cours de l’été 2011 et reçoit du Ministère de la Culture, en 2012, le label « Jardin Remarquable ». Cet écrin de verdure, à 450 mètres d’altitude, sur les contreforts des Cévennes, riche d’une eau très pure venue des profondeurs, nourrit des centaines de plantes de vertus variées, notamment détoxifiantes ou régénérantes, cultivées et sauvages. Le laboratoire Sevene Pharma les transforme sur place.

De nombreux débats et discussions animeront les différentes journées.

INSCRIPTIONS : criigen@criigen.info

Première salade sauvage printanière

L’hiver a été exceptionnellement doux et les plantes à salades sont déjà bien développées ; elles commencent même à fleurir ! Alors ne tardons pas à faire des salades avec des plantes gorgées de vitamines et de minéraux.

En voici quelques-unes qui peuvent être ajoutées aux salades « classiques » comme des fines herbes. Il suffit de les hacher finement pour apporter de nouvelles saveurs !

salade sauvage 3

De gauche à droite : Stellaria media (Mouron blanc),  Lamium purpureum (Lamier pourpre),  Anthriscus cerefolium (Cerfeuil),  Raphanus sativus (jeunes feuilles de Radis noir),  Papaver somniferum (feuilles de Pavot).  Au centre en bas : Valerianella ssp (Mâche ou Doucette)

salade sauvage 1 salade sauvage 2

Coupez les herbes finement dans une salade verte, ici une batavia. Assaisonnez à votre goût…et dégustez !

Plantes alpines, comestibles et médicinales du 25 au 29 juillet 2016

Stage de découverte des plantes alpines comestibles et médicinales dans les Hautes-Alpes

Nous sommes tributaires des plantes ! Pendant une semaine, nous entrerons en contact avec ce monde passionnant qui nous permet de vivre.

Au fil de balades entre plaine et montagne, nous prendrons le temps d’observer les plantes rencontrées dans leur milieu naturel, de comprendre leur mode de vie et d’utiliser tous nos sens pour les identifier. Nous récolterons avec parcimonie certaines d’entre-elles pour la salade du midi, d’autres pour les plats cuisinés du soir, et enfin quelques-unes pour se prémunir simplement des affections bénignes. Nous observerons attentivement les belles vénéneuses, les belles protégées, et les discrètes absentes des albums photos : toutes ont leur place et leurs secrets à partager !

A l’écoute de la motivation du groupe, nous alternerons nos balades tantôt gourmandes, tantôt botaniques, plutôt tranquilles ou escarpées, et toujours dans la convivialité. Les différences de forme physique et d’expérience botanique ne posent aucun problème, il y en a pour tous les goûts.Salade sauvage DSC_5295

Outre les nombreuses recettes de cuisine, d’apéritifs, de sirop, vins et autres gourmandises, nous pourrons également voir comment réaliser macérations huileuses, alcoolatures et autres vins : nous serons en effet accueilli sur le site du laboratoire Acanthis, où toute l’équipe sera heureuse de nous faire visiter les locaux, et les différentes étapes pour arriver jusqu’au « produit transformé », macération hydro-alcoolique, hydro-alcoolique glycériné, etc….

Nous aurons aussi l’occasion d’apprendre à utiliser différentes flores de détermination, d’appréhender les grandes familles botaniques et de constituer un herbier classique ou photographique.

Organisation

Lieu de stage : Lardier et Valença 05 110

Le groupe est composé de 10 personnes au maximum, afin de pouvoir profiter pleinement de cette semaine d’échanges.

En fonction de l’avancement de la végétation et de la chaleur, nous alternerons journées en plaine et en montagne (vallée du Champsaur).

Prévoir des habits de randonnée légers d’été ainsi que des vêtements adaptés aux conditions changeantes de montagne (pluie, vent, froid).

Prévoir sac à dos, paniers, sacs en toile, petites boites (au choix), couteaux, ciseaux et loupe.

Les repas seront partagés le midi  et suivant l’envie du groupe, les soirs aussi, avec un complément de cuisine sauvage.

Chacun est cordialement invité à amener une spécialité de sa région à partager pour le premier repas du soir.

Pour les amateurs, l’offre de concerts de musique et spectacles de plein air est abondante les soirs d’été autour de Gap.

Tarif : 325 euros les 5 jours de stage (sans l’hébergement et la nourriture).

Pour une prise en charge par un organisme, nous contacter : francoise@promonature.com

Pour avoir des infos : Tél : 06 50 14 73 85 (Lionel) ou 03 85 59 24 51 (Françoise)

Inscription obligatoire. Envoyer vos coordonnées et le chèque du montant du stage pour réserver.

Logement :

Possibilité de camping gratuit sur les 3 ha du laboratoire Acanthis, à côté d’un bel arboretum; mise à disposition d’une salle avec toilettes, évier et cuisinière par Acanthis

Autres hébergements possibles à proximité :

gîte à la Bâtie-Neuve (4-6places, à partir de 10 euros/nuit/personne en gestion libre, location draps-linge de toilette 15 euros le séjour, petit-déjeuner 5 euros) Tél : 06 50 14 73 85

gîte à la Saulce : http://www.gites-de-france.com/location-vacances-La-Saulce-Chambre-d-hotes-Le-Petit-Chariot-05G2951.html

gîte à Tallard : http://www.gites-de-france.com/location-vacances-Tallard-Gite-La-Maison-De-Marguerite-05G2890.html

hôtel à Tallard : http://www.lecapresort.com/fr/

hôtel à La Saulce : http://www.lemasdestello.fr/